05. juin 2021

INTÉRESSANT | Des issues de secours - simples et en réseau

Actualités

L’entreprise familiale suisse BSW SECURITY SA a développé un terminal decommande d’issue de secours autonome répondant à toutes les exigences dela norme SN EN 13637 et de la directive sur les systèmes de verrouillage électrique des portes d’issue de secours (EltVTR). Roman Gmünder, responsable Technologie et Développement, nous a révélé ce qui a changé grâce à cette technique.

Entretien sur le terminal de commande des portes d'évacuation avec le responsable de la technologie et du développement

Monsieur Gmünder, pour autant que je sache, il n’existe actuellement en Suisse que deux produits concurrents répondant à la norme EN 13637 sur les systèmes de portes d’issue de secours à commande électrique. Quels sont les atouts particuliers du terminal de commande d’issue de secours Intégral ?

Nous nous distinguonsessentiellement de nos concurrents par le fait que nous avons intégré l’ensemble de la commande dans le terminal. Ce qu’il y a de particulier, c’est la simplicité de l’installation : il s’agit en fait de deux éléments e composant arrière que l’électricien peut immédiatement monter et câbler au moyen de bornes numérotées

Peut-on dire que la facilité d’utilisation est restée la même au cours des dernières années ? Dans quelle mesure la nouvelle solution peut-elle être « facilement mise en réseau »? Je suppose que vous allez parler aussi de Modbus

En ce qui concerne la facilité d’utilisation, nous commercialisons depuis 2012 un produit dont le concept de convivialité nous a permis d’évoluer. Le principe est simple : l’ouverture s’effectue en tournant la clé vers la gauche et la fermeture en la tournant vers la droite. La réinitialisation ainsi que l’autorisation d’ouverture prolongée et permanente fonctionnent également de la même manière. Grâce aux LED, nous avons aussi la possibilité de signaler clairement un message d’état et d’erreur. 

Pour ce qui est des possibilités d’extension, le FTI est conçu en principe en tant que version autonome. Mais une possibilité de déverrouillage est également disponible en option via l’installation de détection incendie ou les autorisations d’ouverture par les systèmes d’accès courants. Les trois contacts sont libres de potentiel : un relais d’alarme avec fonction d’alarme collective, un relais d’état pour l’état « verrouillé » ou « déverrouillé ». La troisième fonction, la fonction anti-sabotage, peut être surveillée de l’extérieur. Il est également possible de piloter les terminaux via Modbus. 

Roman Gmünder, Leiter Entwicklung und Technologie bei BSW SECURITY AG

 

La temporisation, appelée t1, est désormais possible avec la norme SN EN 13637. Cela constitue un avantage particulier, surtout dans les hôpitaux et les cliniques ou partout où il existe un risque pour la sécurité lorsque la porte s’ouvre facilement. Avez-vous déjà reçu un feedback de ces domaines d’application?

Exactement: il s’agit des centres commerciaux. Il s’agit peut-être aussi des écoles maternelles ou des structures accueillant des personnes atteintes de démence. En un mot: les espaces communs ou de détente dans lesquels on aimerait être sûr qu’un membre du personnel puisse encore réagir à temps lorsque quelqu’un ouvre la porte. Le problème est le suivant: bien que la norme reflète l’état actuel de la technique en Suisse, il faut faire une demande d’autorisation auprès des autorités compétentes, comme par exemple l’assurance immobilière ou la police du feu.

Quels sont les paramètres tels que les laps de temps réglables pour l’autorisation d’ouverture permanente et le temps d’alarme qui sont possibles ?

Il existe l’ouverture de courte durée: celle-ci détermine la durée pendant laquelle la porte est ouverte/franchissable lorsque je l’ouvre une fois. Le temps est réglé en usine sur cinq secondes. Je peux modifier ce réglage dans une plage comprise entre trois secondes et trois minutes. Dès que la porte s’ouvre et se referme, le FTI repasse automatiquement au rouge – l’autorisation d’ouverture est alors annulée. Pour la deuxième durée, c’est­à­dire la durée de surveillance, le système contrôle combien de temps la porte est ouverte. Après cette durée de surveillance (en général de 15secondes), une pré­alarme démarre. Par un signal sonore, le terminal indique que la porte doit être refermée. À la fin de ces 15 secondes, une alarme est déclenchée. Elle doit alors être acquittée sur l’appareil. À l’état d’alarme, une alarme sonore retentit pendant une durée de 0 seconde à trois minutes. On peut toutefois voir encore (grâce à l’anneau lumineux à LED) qu’une alarme a été déclenchée.

Selon la norme EN 13637, une porte doit être équipée d’un affichage visuel. Comment la temporisation est-elle visualisée sur le terminal par les LED?

À côté du pictogramme, un symbole supplémentaire de sablier signale le délai de temporisation. En cas de déclenchement du bouton d’urgence, toutes les LED de l’anneau passent l’une après l’autre au vert en l’espace de 15 secondes pendant l’alarme sonore. Dès que la LED centrale est également verte dans le cercle, l’ouverture de la porte est autorisée.

Téléchargez-ici l’entretien complet comme PDF.

Savoir plus sur FTI terminal de commande d’issue de secours autonome

Contactez-vous notre Responsable de l'équipe sécurité de la porte & issues de secours pour savoir plus sur FTI terminal de commande d’issue de secours autonome de BSW SECURITY SA

Nico Luck
Responsable de l'équipe sécurité de la porte & Issues de secours
Nico.luck@bsw.swiss